Projets de recherche

...

  • Titre du projet | Revue exploratoire et développement d'une formation sur les ateliers délibératifs pour l'application des connaissances

    Membres impliqués :

    Maman Joyce Dogba
    Christian Dagenais
    Mathieu Ouimet
    Valéry Ridde

    Durée du projet |2016-2017

     

    Les ateliers délibératifs peuvent favoriser les interactions entre les chercheurs et les décideurs. Cependant, encore peu de données sont disponibles sur les meilleures pratiques de mise en œuvre et d’évaluation de cette stratégie de transfert de connaissances.

     

    Ce projet, réalisé en partenariat avec l’Unité de soutien SRAP, avait donc comme objectif de mieux comprendre comment les chercheurs et les décideurs du système de santé et des services sociaux définissent les ateliers délibératifs, de décrire les caractéristiques, le contenu et l’efficacité des ateliers délibératifs comme moyen d’application des connaissances et de déterminer l’efficacité de ces ateliers pour favoriser l’utilisation des données probantes.

     

    Pour répondre à ces questions, une revue exploratoire de la littérature (scoping review) a été réalisée. Les conclusions de cette recension ont permis de développer une formation en ligne ou en présentiel portant sur l’organisation et l’évaluation des ateliers délibératifs. Il est prévu que cette formation soit testée, évaluée et améliorée.

     

    Cliquez ici pour accéder aux résultats

  • Titre du projet | Tutoriel sur les aspects stratégiques de la communication de résultats de recherche aux gestionnaires du système de santé

    Membres impliqués :

    Mathieu Ouimet
    Christian Dagenais
    Maman Joyce Dogba

    Durée du projet | 2016-2017

     

    Ce projet prend ancrage dans les travaux sur la théorie des jeux en science politique. Une niche spécifique a été identifiée à l’intérieur de cette vaste littérature soit les travaux sur le « langage bon marché » (cheap talk). L’étude canonique de cette niche est celle de Crawford et Sobel (1982) - Strategic Information Transmission - qui a élaboré une loi générale voulant qu’un décideur n’utilise pas l’information transmise par un expert dont la préférence à l’égard d’une option est trop éloignée de la sienne. Cela a permis de tester plusieurs hypothèses à propos de l’effet de certaines conditions initiales sur la transmission et l’utilisation de l’information entre un (ou plusieurs) expert et un (ou plusieurs) décideur.

     

    Le présent projet vise à documenter les aspects stratégiques ou politiques de la relation entre un expert-transmetteur et un décideur-récepteur dans le contexte du transfert de connaissances. Ultimement, il est prévu que cela mène à la conception d’un tutoriel de formation visant à sensibiliser les chercheurs à ces aspects.

  • Titre du projet | Projet d’adaptation d'un outil de transfert des connaissances visant la prise en compte des inégalités sociales de santé (ISS) : outil Reflex-ISS

    Membres impliqués :

    Anne Guichard
    Valérie Ridde
    Karine Souffez

    Christian Dagenais

    Durée du projet | 2014-2016

    Reflex-ISS est un outil d’analyse de la prise en compte des inégalités sociales de santé dans les interventions de santé publique. Ce projet sur l’adaptation et l’expérimentation de cet outil en contexte québécois montre que Reflex-ISS tient une place légitime et originale dans l’arsenal des ressources disponibles en santé publique pour mieux intégrer l’équité.

     

    Le processus d’adaptation de l’outil a suivi une démarche participative et constructive entre chercheurs, gestionnaires et intervenants afin de disposer d’un outil utile et utilisable. Il est composé de cinq rubriques associées aux interventions (planification, mise en œuvre, évaluation, pérennisation et pouvoir d’agir) et de 44 éléments de réflexion présentés sous la forme de questions. L’outil est accompagné d’un guide d’utilisation, d’un glossaire et d’exemples d’application. Il poursuit une démarche réflexive et constructive où les acteurs concernés par une intervention peuvent être accompagnés par un tiers médiateur afin d’analyser leur prise en compte des inégalités sociales de santé (extrait tiré de l’article de Guichard, Hébert, Nour, Lafontaine, Tardieu et Ridde, 2018).

     

    Pour en savoir plus sur la démarche ayant mené à l’adaptation de l’outil au contexte québécois, sur la description de l’outil dans sa version finale, ou sur certains enjeux liés à son intégration dans les pratiques professionnelles, consultez les ressources suivantes :

     

    Cliquez ici pour accéder à l’outil RÉFLEX-ISS

    Cliquez ici pour consulter une publication en français

    Cliquez ici pour consulter une publication en anglais

  • Titre du projet | Identification et documentation de rôles associés à celui d’agent d’intermédiation de connaissances et de réseaux dans le domaine de l’éducation (CTREQ)

    Membres impliqués :

    Isabelle Pontbriand
    Renée Pinard

    Christian Dagenais
    Élisabeth Boily

    Durée du projet | 2014-2015

    Le rôle d’agent intermédiaire, bien que visible dans le domaine de la santé, est quasi inexistant dans le domaine de l’éducation. Dans ce contexte, le présent projet avait comme objectif de s’intéresser à cette fonction émergente pour mieux comprendre la manière dont elle peut soutenir le transfert des connaissances issues de la recherche dans les milieux scolaires.

     

    Le projet visait donc à documenter les rôles ou fonctions ayant émergé ces dernières années en lien avec un rôle d’intermédiation en transfert de connaissances et en innovation en éducation plus particulièrement ou dans des domaines de pratique associée à la réussite éducative et au concept de réseau, lorsque présent.

     

    Ce projet a permis d’obtenir une meilleure connaissance du rôle d’agent intermédiaire en éducation et de la diversité des pratiques favorisant le transfert des connaissances dans les milieux scolaires. Les résultats montrent qu’il y a des milieux tout à fait engagés dans la voie de la mobilisation des connaissances et cela peut sans doute en amener d’autres à emboiter le pas.

     

    Cliquez ici pour accéder au rapport de recherche

    Cliquez ici pour accéder à une infographie

  • Titre du projet | Évaluation du projet acquisition et transfert de connaissances en pédiatrie sociale en communauté (PSC)

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais

    Anne Guichard

    Esther Mc Sween-Cadieux

    Frédéric Nault-Brière

    Durée du projet | 2014-2017

    L’objectif principal du projet était de codifier les connaissances, les compétences et les aptitudes propres à la pédiatrie sociale en communauté (PSC) telles qu’elles ont été développées par les centres d’expertise de la Fondation du Docteur Julien (FDJ). La FDJ a fait appel à l’équipe RENARD pour l’évaluation de ce projet d’acquisition et de transfert de connaissances :

     

    La 1re phase consistait à faire le point sur le processus de génération des connaissances explicites et tacites et voir si celui-ci avait répondu aux besoins des utilisateurs visés dans les centres de PSC.

     

    La 2e phase consistait à accompagner l’élaboration d’une plateforme web pour le transfert de ces connaissances. L’évaluation en temps réel visait à améliorer la plateforme au fur et à mesure et à assurer son adéquation aux besoins des utilisateurs.

     

    La 3e phase consistait à évaluer si le programme de formation offert aux infirmières était adapté à ces professionnels et s’il permettait réellement d’outiller et d’intégrer les infirmières au sein de la PSC au Québec.

     

    Cliquez ici pour accéder au rapport de la phase 1

    Cliquez ici pour accéder au rapport de la phase 2

    Cliquez ici pour accéder au rapport de la phase 3

  • Titre du projet | Étude de faisabilité d'une évaluation de la stratégie de transfert des connaissances utilisée par l'IRSST dans le cadre de la programmation de recherche pour améliorer la prévention de la santé et de la sécurité des préposés des centres d'appels d'urgence (CAU) 9-1-1

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais

    Charles Gagné

    Laurence Plouffe

    Durée du projet | 2014-2015

    Ce projet, réalisé en étroite collaboration avec l’IRSST, avait comme mission de répondre aux besoins de l’organisation qui souhaitait évaluer les effets des efforts de transfert des connaissances (TC) effectués dans le contexte de la programmation de recherche sur l’amélioration de la prévention et de la santé et de la sécurité des préposés des centres d’appels d’urgence 9-1-1.

     

    Plus précisément, le projet avait comme objectif de réaliser une recension des écrits sur le transfert de connaissances en santé et sécurité au travail et son évaluation, de porter un diagnostic sur la faisabilité d’une évaluation de la stratégie de TC et, le cas échéant, de repérer les informations disponibles et nécessaires à la réalisation de cette évaluation, en plus d'en définir les contours.

     

    Cliquez ici pour accéder à la publication

    Cliquez ici pour accéder au rapport en français

  • Titre du projet | Évaluation d’un programme de formation en matière d’agression sexuelle envers les jeunes enfants autochtones

    Membres impliqués :

    Xavier Barsalou Verge
    Renée Séguin 
    Mélanie M. Gagnon
    Christian Dagenais

    Durée du projet | 2014-2015

    Dans le but de soutenir les intervenants qui travaillent auprès des enfants en contexte autochtone, un programme de formation (3 ou 5 jours) visant le développement des connaissances en matière d’agression sexuelle envers les enfants a été développé en étroite collaboration avec des professionnelles autochtones. De 2013 à 2015, 161 professionnels œuvrant dans les communautés autochtones ont participé à cette formation.

     

    Ce projet avait comme objectif d’évaluer ce programme de formation et de documenter l’impact de cette activité de transfert de connaissances chez les participants de quatre communautés autochtones.

     

    En plus d’un taux d’appréciation élevé, les résultats révèlent une augmentation significative des connaissances des intervenants. L’analyse des entrevues fait état d’une appropriation des contenus de formation dans la pratique professionnelle des participants. Ces derniers affirment avoir modifié la façon dont ils questionnent les enfants et être plus attentifs aux signes et symptômes d’une agression sexuelle. Des changements sur le plan des attitudes, notamment sur l’importance du signalement, sont également rapportés. Finalement, la formation est considérée comme l’un des éléments déclencheurs d’une meilleure collaboration intersectorielle dans au moins une communauté.

     

    Cliquez ici pour accéder aux résultats de ce projet

  • Titre du projet | Développement et évaluation d'un référentiel de compétences pour favoriser le transfert des résultats de recherche et la réussite éducative des élèves

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais

    Renée Pinard

    Mélodie Briand-Lamarche

    Durée du projet | 2013-2015

     

    Afin de favoriser l’utilisation des connaissances issues de la recherche en éducation, le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ), en collaboration avec l’Équipe RENARD, a souhaité habiliter certains acteurs du milieu de l’éducation à jouer le rôle d’agents facilitateurs dans leur milieu. Pour ce faire, ils ont développé et implanté, dans le cadre d’un projet-pilote, le Référentiel d’agir compétent à l’intégration de connaissances favorables à la réussite éducative des jeunes du Québec.

     

    Ce référentiel définit les actions compétentes attendues de trois acteurs en particulier, comme collectif et comme individu, soit la direction d’école, le conseiller pédagogique et conseillère pédagogique et le personnel enseignant pour dynamiser l’utilisation des connaissances.

     

    Ce projet de recherche avait comme objectif de : 1) présenter et analyser la démarche d’élaboration de cet outil; 2) présenter et analyser la théorie de programme du projet-pilote de mise en œuvre de l’outil et finalement, 3) présenter les résultats de l’évaluation des processus et des mécanismes de changement de ce projet-pilote.

     

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur l’élaboration du référentiel

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur l’évaluation de la mise en œuvre

  • Titre du projet | Déterminer la contribution des plans de TC pour structurer les pratiques de TC

    Membres impliqués :

    Karine Souffez

    Christian Dagenais

    Durée du projet | 2013-2014

     

    Un plan de transfert de connaissances (TC) est une feuille de route présentant les éléments essentiels à prendre en compte lors de la structuration de la mise en œuvre des activités de TC par les chercheurs et les professionnels. Depuis 2010, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) fourni des outils aux équipes de projets pour les aider à élaborer des plans de TC.

     

    Les objectifs de cette étude étaient donc 1) d’identifier les composantes les plus importantes à intégrer dans la planification des activités de TC et 2) d’identifier les facteurs favorables et défavorables à la réalisation des plans de TC et en cerner les retombées.

     

    Les résultats montrent que les plans de transfert ont un effet structurant sur les pratiques de TC, mais on ne sait pas encore si cet effet a un impact sur les utilisateurs potentiels des connaissances transférées.

     

    Cliquez ici pour accéder à la publication

  • Titre du projet | Projet d’appui à l’évaluation de quatre communautés de pratiques

    Membres impliqués :

    Julie Dutil

    Catherine Lord

    Gilles Dupuis

    Mathieu Masse Jolicoeur

    Diane Berthelette

    Durée du projet | 2013-2015

     

    Cette étude s’inscrit dans le projet TRASS, initié par le CLIPP (Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales), pour favoriser le transfert des connaissances produites par les Centres affiliés universitaires et les Instituts universitaires à vocation sociale dans le réseau de la santé et des services sociaux.

    Dans le cadre de ce projet, des communautés de pratiques (CdP), composées de producteurs et d’utilisateurs de connaissances, ont été créées autour de quatre pratiques de pointe ou innovantes. Les CdP avaient pour mandat de construire et de mettre en œuvre une stratégie de transfert de connaissances de leur pratique et de sélectionner des indicateurs permettant d’évaluer les activités de transfert.

     

    La présente étude avait donc pour objectif de dresser le portrait des CdP qui ont été créées dans le cadre du projet TRASSS et de les comparer aux normes telles que recensées dans la littérature. Les résultats montrent que l’expérience des CdP a globalement respecté les normes avec quelques différences mineures.

    Pour en savoir plus sur les résultats de l’évaluation de ces communautés de pratiques,

    cliquez ici pour consulter le rapport.

     

    Cliquez ici pour consulter le manuel de soutien au démarrage et au développement des communautés de pratique

  • Titre du projet | Recherche et interventions communautaires pour l’équité en santé au Burkina Faso : évaluation de différentes stratégies de transfert de connaissances

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais
    Valéry Ridde
    Esther Mc Sween-Cadieux

    Durée du projet | 2012-2019

     

    L’utilisation de la recherche est primordiale pour améliorer les politiques, les interventions et les pratiques en santé, spécialement dans les pays à faible revenu où les indicateurs de santé sont toujours inquiétants et les notions d’équité parfois négligées. Cependant, les processus qui permettent la diffusion, l’adaptation et la mise en œuvre des connaissances issues de la recherche sont complexes.

     

    Entre 2012 et 2017, le projet de recherche Équité-Santé a mis en œuvre et évalué plusieurs initiatives de transfert de connaissances interactives au Burkina Faso soit 1) une stratégie de courtage de connaissances, 2) un atelier de dissémination et 3) un atelier incluant un processus délibératif.

     

    L’objectif de ces stratégies était de renforcer les liens entre les chercheurs, les décideurs, les intervenants et la communauté dans le domaine de la santé et de réduire l’écart entre les connaissances issues de la recherche et leur application. Le présent projet visait donc à évaluer le développement, le déroulement et l’effet de ces initiatives innovantes dans le contexte du Burkina Faso.

     

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur l’implantation du courtage

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur les défis d’implantation du courtage

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur l’analyse rétrospective de la mise en œuvre du courtage

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur l’évaluation de l’atelier de dissémination

    Cliquez ici pour accéder à la publication sur l’évaluation de l’atelier délibératif

  • Titre du projet | Portrait des pratiques de transfert de connaissances des chercheurs de l’Université de Montréal

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais

    Marc-Olivier Croteau
    Mathieu Ouimet
    Catherine Lord

    Durée du projet | 2012-2013

     

    Malgré un courant favorable à l’utilisation des connaissances issues de la recherche par les milieux de pratique, beaucoup reste à faire pour favoriser l’implication des chercheurs dans les processus de transfert de connaissances (TC). Les besoins et les attentes des chercheurs dans le processus de TC ont été très peu explorés. L’objectif de la présente étude est d’établir un portrait représentatif des pratiques de TC des chercheurs de l’Université de Montréal et d’explorer les facteurs pouvant influencer ces dernières. Au total, 431 professeurs ont participé à l’étude.

     

    La majorité des répondants (74 %) rapportent avoir eu des activités de TC plus d’une fois au cours des 12 mois précédents l‘enquête alors que le quart rapporte avoir eu très peu d’activités de TC (soit aucun échange ou une seule fois au cours des 12 derniers mois). Les analyses ont révélé que les caractéristiques du chercheur et de son milieu (soit le temps consacré à la recherche, la méthode de recherche utilisée, la détention d’une subvention incluant un volet TC) sont significativement associées à la fréquence des échanges avec les milieux de pratiques.

     

    Ce projet fait suite à une étude menée en 2008 qui visait à définir les besoins en matière de transfert de connaissances (TC) des chercheurs des secteurs des sciences humaines et sociales de l’Université de Montréal.

     

    Cliquez ici pour accéder à la publication

  • Titre du projet | Le transfert de connaissances sur les interventions sociales complexes en santé publique : une scoping study

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais
    Mathieu Ouimet

    Valéry Ridde

    Durée du projet | 2010-2012

     

    Afin d’améliorer la santé publique et réduire les inégalités sociales de santé, les responsables de la santé publique recommandent et initient des interventions de plus en plus complexes. En effet, les problèmes auxquels ils sont confrontés sont souvent multidisciplinaires en raison des multiples déterminants sociaux de la santé. Ces problématiques nécessitent donc des réponses adaptées aux contextes locaux et l’implication d’une diversité d’acteurs. Étant donné la nature complexe de ces interventions, le transfert de connaissances rencontre souvent plusieurs défis.

     

    Pour mieux comprendre l’état des connaissances disponibles dans le domaine des interventions sociales complexes en santé publique, une revue exploratoire la littérature (scoping study) a été réalisée. Plus précisément, cette revue a permis de recenser: 1) les stratégies de TC et leur méthode d’évaluation ainsi que 2) la manière dont l’utilisation des connaissances est mesurée.

     

    Cliquez ici pour accéder à la publication

  • Titre du projet | Examen des mécanismes en jeu dans la décision des intervenants scolaires d’utiliser les connaissances issues de la recherche pour changer leurs pratiques

    Membres impliqués :

    Christian Dagenais
    Michel Janosz

    Durée du projet | 2007-2010

     

    Dans le cadre de la stratégie d’intervention Agir autrement du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, les processus en jeu dans la décision des intervenants scolaires d’utiliser la recherche ont été étudiés. Les résultats ont révélé que les connaissances issues de la recherche (CIR) sont très peu utilisées par les enseignants et les intervenants scolaires.

     

    Cela peut s’expliquer par le fait que ceux-ci, en grande majorité, confondent les sources de connaissances et les connaissances elles-mêmes; ne différencient pas les CIR des autres types de savoir; et s’appuient souvent sur leur intuition pour évaluer la qualité des connaissances qu’ils adoptent dans leurs pratiques.

     

    Ce projet a permis d’identifier les conditions qui favoriseraient le développement de l’expertise des acteurs pour utiliser les CIR : 1) consentir des efforts de manière à amener les écoles à valoriser les CIR, 2) adopter des stratégies efficaces afin de soutenir les acteurs dans leur utilisation des CIR, 3) développer un contexte organisationnel favorable à la recherche et, 4) implanter des stratégies de soutien adéquates.

     

    Cliquez ici pour accéder au rapport

©2019 Équipe RENARD Recherche sur le transfert de connaissances. Design web Sophie Lavigne